“Le ralentissement des pays émergents menace l’économie européenne”

Publié le 21 août 2013 à 09:18

Cover

Le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine voient leur activité économique baisser et les entreprises européennes pourraient en payer le prix, met en garde Berlingske.
"Si le ralentissement économique s’’aggrave, cela peut nuire à l’’export et coûter des emplois", estime le quotidien, qui cite Allan von Mehren, de la Danske Bank :

On a surinvesti dans ces pays, car les attentes vis-à-vis de leurs croissance ont été absolument trop grandes. Aujourd’hui, l’argent est en train d’en ressortir.

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail, chaque jeudi

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet