L’“embargo” de Moscou sur les produits laitiers sème la confusion à Vilnius

Publié le 8 octobre 2013 à 11:25

La confusion régnait en Lituanie ce 8 octobre, après l’annonce par les autorités sanitaires russes de la “nécessité d’introduire des restrictions sur les importations de produits alimentaires” lituaniens, en invoquant « un affaiblissement des contrôles » sanitaires dans ce pays. Les produits laitiers notamment, devaient être interdits d’importation en Russie à partir du 7 octobre.
Le même jour, le Premier ministre et le ministre de l’Agriculture avaient pourtant tous deux démenti l’embargo.
“N’est-ce pas ce dont Moscou rêve ? N’est-il pas agréable de provoquer la panique en Lituanie à partir de quasiment rien ?”, ironise sur le site d’actualité Delfi l’éditorialiste Marius Laurinavicius.
Sans attendre la confirmation du blocus, la présidente, Dalia Grybauskaitė, a affirmé que l’embargo est « le premier vrai défi que le gouvernement doit relever depuis un an qu’il est au travail ».
La Commission européenne a annoncé qu’elle envisageait de porter plainte à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) alors que le 8 octobre, le Parlement européen devait appuyer cette démarche.
Selon les observateurs, l’annonce de ce blocus vise à « punir » Vilnius pour son soutien au rapprochement des anciennes républiques soviétiques avec l’UE. Delfi explique comment Rospotrebnadzor, l’autorité sanitaire russe, a déjà utilisé l’embargo sur les produits alimentaires comme instrument de pression ou de rétorsion politique, qu’il s’agisse de la viande de porc ukrainienne, du vin géorgien ou moldave ou des produits laitiers biélorusses.
Selon le site, la situation devrait empirer à l’approche du sommet sur le Partenariat oriental des 28 et 29 novembre, qui se tiendra à Vilnius.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet