Parlement européen

Les eurodéputés fainéants démasqués

Publié le 9 mars 2011 à 10:45

Cover

« Prend l’indemnité et tire-toi » : El Mundo détrourne le titre d’un célèbre film de Woody Allen pour dénoncer « les subterfuges » des eurodéputés, qui arrivent au Parlement le vendredi matin afin de toucher l’indemnité journalière de 304 euros, et repartent aussitôt chez eux pour le week-end. Une pratique dont sont coutumiers une soixantaine de députés (sur 726), dont « une majorité proviennent de France et des pays de l’Est », note le quotidien madrilène. C’est l’eurodéputée indépendante britannique Nikki Sinclaire qui a révélé la combine, en prenant des photos de ses collègues dans l’hémicycle et dans plusieurs gares et aéroports européens, photos publiées par l’hebdomadaire britannique News of the World. « Le Parlement européen refuse toutefois de réviser sa politique », ajoute El Mundo, auquel un porte-parole de l’assemblée affirme que cette pratique « respecte parfaitement les règles » et que « seuls les partis politiques peuvent inciter leurs membres à ne pas pointer les jours où ils ne travaillent pas ».

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet