Dessin de presse Tensions Etats-Unis – Iran

L’Europe avance au Moyen-Orient

Publié le 8 janvier 2020 à 07:00

Donald Trump : "…tu gèles, tu gèles, tu chauffes !"

En ordonnant une frappe aérienne qui a éliminé le général iranien Qassem Soleimani, le 2 janvier à Baghdad, le président américain a bousculé les cartes au Moyen-Orient et mis l'Union européenne dans une position difficile.

Alors que la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a dissuadé Teheran d'entamer des réprésailles, le chef de la diplomatie de l'UE Josep Borrell a invité son homologue iranien à Bruxelles, afin de sauver l'accord sur le programme nucléaire iranien et d'éviter une escalade entre les Etats-Unis et l'Iran.

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail, chaque jeudi

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet