“Londres et Berlin se sont débarassés de la dette portugaise après la démission de Portas et Gaspar”

Publié le 4 septembre 2013 à 09:44

Les investisseurs allemands et britanniques ont vendu respectivement plus d’1,8 milliard et 450 millions d’euros de bons du Trésor portugais entre les mois de mai et de juin derniers, provoquant une brusque hausse des taux d’intérêt de la dette portugaise.
Ces taux sont passés de 5,3% mi-mai à 7% en juin, écrit Diário de Notícias, une situation qui s’est dégradée en raison de la faiblesse de l’économie du pays et de la crise politique provoquée début juillet par la démission des ministres des Finances Vítor Gaspar et des Affaires étrangères Paulo Portas.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet