Londres pose quatre conditions

Le gouvernement de David Cameron a rédigé une liste de quatre exigences-clé que l'UE doit satisfaire pour maintenir le Royaume-Uni parmi ses membres.

Publié le 11 octobre 2015 à 18:31

Tim Ross écrit dans le Daily Telegraph :

  1. La Grande-Bretagne doit être officiellement exemptée du principe de "*l'union sans cesse plus étroite*".
  2. Il doit être officiel que l'Europe est une union "*à devises multiples*" et que l'euro n'est pas sa monnaie officielle.
  3. Pour restituer des pouvoirs aux Etats, des groupes de parlements nationaux devraient être en mesure d'arrêter des propositions de directives et d'abroger des lois européennes existantes.
  4. L'UE doit être réorganisée pour empêcher que les pays de la zone euro dominent les autres. Des protections spéciales doivent être accordées à la City de Londres.

Des diplomates britanniques ont étés dépêchés auprès des partenaires du Royaume-Uni afin d'obtenir un consensus en Europe pour un nouvel accord sur la base des quatre exigences, en prévision d'un référendum sur la permanence ou la sortie qui se tiendra d'ici la fin 2017.

Lundi, une nouvelle campagne va tenter de convaincre les électeurs britanniques de rester au sein de l'UE. Le gouvernement de Londres estime que si les quatre conditions seront satisfaites, la campagne sera couronnée de succès.

Photo : Moritz Hager/Wikimedia Commons

NEWSLETTER EN FRANÇAIS

Cet article a été recommandé par le Forum des Citoyens Européens

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet