L’UE pourrait nommer un représentant aux droits de l’homme

Publié le 9 mars 2012 à 11:55

Cover

"L’UE veut renforcer le combat pour les valeurs", annonce le Jyllands-Posten.Réunis à Copenhague ce 9 mars, les ministres des Affaires étrangères européens doivent discuter d’une proposition danoise et allemande de nommer un représentant spécial aux droits de l’homme. Cette proposition, explique le quotidien d’Aarhus, intervient

alors que depuis plusieurs années, l'UE a perdu de son influence à l'ONU, et en particulier au Conseil des droits de l'homme. Alors que l’UE était soutenue par 72% des pays de l’ONU, elle ne l’est aujourd’hui que par la moitié. L’expérience montre que les efforts de lobbying ciblés pour forger des alliances, en particulier auprès des pays africains, peuvent changer l’image [de l’UE], et cette approche peut être mise en oeuvre par un représentant spécial pour les droits de l’homme.

Même si elle est approuvée par les ministres, la création d’un tel poste ne serait pas officielle avant juin, au moment où l’UE présentera sa nouvelle politique en matière de droits de l’homme.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet