Egalité des sexes

L’UE veut briser le “plafond de verre”

Publié le 6 mars 2012 à 14:06

La Commission européenne étudie l’introduction de quotas de femmes dans les conseils d’administration après des plaintes restées sans effet déposées par des entreprises qui ont elles-mêmes introduit de tels quotas, rapporte Rzeczpospolita. « Depuis un an, seules 24 entreprises européennes ont répondu à la proposition de Bruxelles, qui prévoit l’augmentation du nombre de femmes présentes dans les conseils d’administration de 30% d’ici 2015 et de 40% d’ici 2020« , note le quotidien de Varsovie. C’est pourquoi la question des quotas doit être reconsidérée, ajoute la Rzeczpospolita dans son éditorial :

Même si, comme toute les régulations imposées d’en haut, elles semblent artificielles, personne n’a trouvé de moyen plus efficace pour donner un coup de pouce à la représentation des femmes au sein des échelons supérieurs des entreprises.

En Pologne, les femmes représentent seulement 11% des membres des conseils d’administration et leurs salaires sont en moyenne 15% plus bas que ceux des hommes à compétences égales. Au sein de l’Union européenne, les femmes gagnent 16,4% de moins que leurs collègues masculins.

Dans le bastion masculin qu’est l’Allemagne, où la question des quotas est discutée depuis que 350 femmes journalistes ont signé une pétition pour une meilleure représentation aux postes de responsabilité dans la presse nationale, la Süddeutsche Zeitung estime que « les hommes ignorent depuis trop longtemps la pression amicale des femmes pour les nommer à des postes de management » :

On peut penser que Viviane Reding [la Commissaire européenne à la Justice à l’origine du projet] va réussir. […] Non pas en évoquant la discirimination ou l’égalité mais en utilisant un argument économique : sans un quota européen, il se pourrait par exemple, que les entreprises allemandes ne puissent pas participer aux appels d’offre en France ou en Espagne parce qu’elles n’auront pas assez de managers féminins.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet