“Pas noble du tout”

Publié le 10 décembre 2013 à 11:10

Cover

"Un an après avoir reçu le prix Nobel de la Paix le 10 décembre 2012, l’UE s’enferme de plus en plus sur elle-même pour ne pas laisser rentrer les immigrés. Les Syriens également qui fuient la guerre doivent rester dehors", déplore Die Tageszeitung.
Le quotidien berlinois lance un appel à l’Europe pour qu’elle réagisse enfin face à la misère des réfugiés syriens :

Tandis que l’Europe se prépare à fêter Noël, les Syriens souffrent pour la troisième année [consécutive] d’une sanglante guerre civile. Plus de 2 millions de personnes ont fui dans les pays voisins pour échapper à la violence. [...] Ils y attendent dans des camps de réfugiés pleins à craquer, sans perspective pour eux-mêmes ni pour leurs enfants. L’Europe pourrait faire davantage pour les aider. Mais l’Union européenne semble trop préoccupée par ses propres problèmes pour être capable d’une vraie compassion. [...] Mais si l’Europe refuse d’accueillir plus d’immigrés, elle devrait au moins aider à soulager la plus grave misère.

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail, chaque jeudi

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet