Des dizaines de milliers de personnes manifestent depuis le 22 octobre dans les principales villes de Pologne pour protester contre le jugement du Tribunal constitutionnel, étroitement lié au parti ultra-conservateur Droit et Justice au pouvoir, qui a de fait mis fin à la légalisation de l’avortement dans le pays.

Le Tribunal a en effet déclaré inconstitutionnel l’avortement en cas de malformations même graves et irréversibles du fœtus, pratique qui constitue la grande majorité des interruptions de grossesse dans le pays. L’IVG reste possible uniquement en cas de viol, d’inceste ou de risque grave pour la santé de la mère. 

 

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail, chaque jeudi

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet