Présidence de l’Union

“Renzi : L’Europe doit changer ou elle n’a pas d’avenir”

Publié le 3 juillet 2014 à 10:20

Cover

Le discours du président du Conseil italien Matteo Renzi au Parlement européen, à Strasbourg le 2 juillet, à l’occasion du début de la présidence italienne de l’UE a été reçu avec “applaudissements et polémiques” et provoqué un “affrontement avec les Allemands sur la flexibilité”, note La Repubblica. Renzi a insisté sur “deux points fondamentaux”, précise le quotidien : la nécessité de faire repartir la croissance mais aussi celle de récupérer une identité culturelle commune à l’Europe.
L’intervention de Renzi a été critiquée en particulier par le chef du groupe PPE (conservateur) au Parlement, l’allemand Manfred Weber, selon lequel “les dettes ne créent pas l’avenir, elles le détruisent. Il faut continuer sur la ligne de la rigueur”.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet