Rien ne va plus pour les jeux en ligne

Publié le 9 septembre 2009 à 10:17
 | Le Figaro du 09 septembre 2009.

Cover

Les Etats ont le droit de maintenir leur monopole sur les jeux d’argent. Lejugement a été rendu le 8 septembre par la Cour européenne de justice. La CEJ avait été saisie par bwin, un site autrichien de paris en ligne basé à Gibraltar. La société qui contestait plusieurs condamnations de la justice portugaise avait invoqué le fait que, selon elle, le Portugal bafouait le principe de libre prestation des services. Mais la Cour a estimé que le Portugal avait le droit de maintenir le monopole sur sa loterie nationale, la Santa Casa da Misericordia de Lisboa et d’interdire à bwin d’exercer sur son territoire. Interdiction justifiée, selon la Cour, « par l’objectif de lutter contre la fraude et la criminalité« . « C’est un grand jour pour les loteries européennes« , s’est félicité Friedrich Stickler, président de l’association European Lotteries, cité par le Figaro. Selon le quotidien français, « au delà du cas portugais« , cette décision, très attendue, « pourrait faire jurisprudence« .

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet