Porte tournante a Downing Street

Publié le 25 octobre 2022 à 13:03

Après la démission de Boris Johnson en juillet et celle de Liz Truss le 20 octobre, voilà que le poste de Premier ministre du Royaume-Uni était à nouveau vacant. Les parlementaires du Parti conservateur anglais, actuellement au pouvoir, se sont donc à nouveau rassemblés le 24 octobre afin de choisir leur nouveau leader – et donc le chef du gouvernement. C’est sans surprise que Rishi Sunak a été élu, après que la seule adversaire en lice, Penny Mordaunt, a abandonné la course. 

Sunak, ancien chancelier de l’Echiquier, 42 ans, est donc la troisième personne à occuper le poste en à peine sept semaines : Boris Johnson avait été contraint de quitter le 10 Downing Street suite à de multiples scandales le concernant, tandis que Liz Truss, minée par un projet de budget extrêmement controversé, avait remis sa démission après seulement 45 jours aux commandes du pays – un record. Johnson, qui avait pourtant le soutien nécessaire pour entrer dans la course une nouvelle fois, a préféré quant à lui s’abstenir.

Sunak avait déjà tenté sa chance lors du vote qui avait vu Liz Truss élue. Il est notamment attendu sur le dossier de l’inflation galopante, de la flambée des taux d’intérêt et de la dette publique qui frappe le Royaume-Uni – une tâche qui a eu raison de sa prédécesseure.


Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail chaque jeudi


Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet