Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), réuni à Stockholm, a adopté le 27 septembre le premier volet de son cinquième rapport. Il y présente l'état des connaissances scientifiques sur le réchauffement, afin de fournir une base scientifique aux futures actions politiques sur le climat.
Le texte affirme qu'il est "extrêmement probable" que l'élévation de la température terrestre relevée depuis le milieu du XXe siècle — les 30 dernières années ont été les plus chaudes depuis 1 400 ans — est bien provoqué par les gaz à effet de serre d'origine humaine. Il trace également des scénarios d'évolution des phénomènes climatiques et de leurs conséquences en fonction de l'évolution des émissions de CO2. Dans tous les cas de figure, ceux-ci seront plus extrêmes dans les décennies à venir, estime le GIEC.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet