Tous pour un dans la querelle des visas

Publié le 28 juillet 2009 à 13:52

L’Europe serre les coudes autour des Tchèques et tente de faire fléchir le Canada. Le 14 juillet, Ottawa a décidé d’imposer les visas pour les ressortissants tchèques, expliquant cette mesure par une forte augmentation des demandes d'asile, en particulier de la part des Roms. Réunis à Bruxelles le 27 juillet, les ministres européens des Affaires étrangères ont exprimé leur solidarité avec leur voisin membre de l’Union, écrit Hospodářské Noviny. "Penser qu'il y a des réfugiés politiques en République tchèque ou dans n’importe quel autre Etat membre de l'Union revient à nier les fondements de l’Union", a estimé l’Italien Franco Frattini, pour lequel le droit d'asile ne concerne pas la question de la discrimination des Roms. Mesure de rétorsion possible, l’introduction des visas pour les Canadiens par tous les pays de l’UE n’a pas encore été évoquée par les ministres, précise le quotidien économique pragois.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet