Une oeuvre de Banksy, jugée “raciste” détruite, juste avant des élections

Publié le 3 octobre 2014 à 12:02

La mairie de Clacton-on-Sea (sud-est de l’Angleterre) a effacé une oeuvre murale sans réaliser que son auteur est l’artiste Banksy. Le graffiti, satirique, représentait des pigeons tenant des pancartes “les migrants ne sont pas les bienvenus”, “retourne en Afrique”, en direction d’un autre petit oiseau coloré.

Les responsables de la mairie ont déclaré avoir effacé l’oeuvre après avoir reçu une seule plainte selon laquelle le graffiti était “offensant et raciste”. Selon le critique d’art du Guardian, Jonathan Jones, cet incident est révélateur du climat d’avant-élection qui règne à Clacton-on-Sea. La petite ville sera en effet amenée à voter le 9 octobre lors d’élections législatives partielles qui opposeront le Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni (Ukip) et les Conservateurs - le maire de la ville ayant rallié Ukip après avoir quitté le Parti conservateur. Or cette élection pourrait permettre à Ukip d’obtenir son premier siège au Parlement, explique le Guardian. Pour le quotidien britannique,

Si cette image n’a effrayé personne, c’est sûrement parce que les opinions exprimées par les pigeons sont trop proches des opinions réelles en vogue. La satire est tellement exacte que l'on pourrait croire que c’est la réalité.

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail, chaque jeudi

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet