Actualité Google et l’Europe

Comment le soutien financier de Google au journalisme risque de mettre en danger le pluralisme des médias

Les GAFA, Google en tête, sont devenus un puissant mécène du journalisme européen. Mais les millions d'euros de soutien financier aux entreprises de médias ont un revers.

Publié le 1 février 2021 à 19:53

Au cours des sept dernières années, Google a dépensé plus de 200 millions d'euros pour soutenir le journalisme européen. Son financement généreux a contribué à stimuler l'innovation auprès des éditeurs de presse et Google finance également des conférences, des bourses, des formations et de la recherche universitaire en journalisme. Cela a rendu le géant de la technologie populaire auprès des éditeurs de presse.

L'aide de Google est arrivée à un moment où ces derniers souffraient de la baisse de leurs revenus. La Commission européenne a reconnu la nécessité d'agir. En décembre, elle a lancé l’initiative “News” et a promis l’investissement de 400 millions d’euros dans les médias tout en visant à stimuler le pluralisme des médias.

Dans le même temps, le financement de Google a permis de soutenir des projets d'innovation dans les médias d'information dans 30 pays européens. Les bénéficiaires de la Digital News Initiative (DNI) comprennent Der Spiegel et le Frankfurter Allgemeine Zeitung en Allemagne, l'Agence France-Presse, Le Monde et le Financial Times et le Daily Telegraph au Royaume-Uni [et Voxeurop, en 2018, NdlR].

Cependant, le soutien de Google au journalisme constitue aussi un piège. Son aide financière a contribué à soutenir les médias bien implantés sur les marchés européens face aux nouveaux concurrents. Le géant du numérique a utilisé son influence auprès des éditeurs de presse pour atteindre ses objectifs politiques. Les journalistes mettent en garde contre une possible autocensure afin de ne pas effaroucher le nouveau mécène. 

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail, chaque jeudi

Voici donc les trois principales conclusions de notre étude Google, the media patron (“Google, le mécène des médias”), sur la relation entre le géant de la technologie et les médias. L'étude a récemment été publiée par la fondation Otto Brenner avec l'aide de la Confédération allemande des syndicats (DGB).

Les “taxes Google

Le soutien financier de Google aux éditeurs remonte à 2013. À ce…

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet