Dessin de presse Droits LGBT en Hongrie

Homophobe

Publié le 22 juin 2021 à 17:51

Le 15 juin, le Parlement hongrois a adopté un projet de loi visant à renforcer la lutte contre la pédophilie qui comprend un article interdisant “la mise à disposition aux enfants de moins de 18 ans des contenus qui montrent ou encouragent la sexualité en elle-même, le changement de genre ou l’homosexualité”. L'opposition a boycotté le vote, à l’exception de Jobbik, parti d’extrême droite. Une fois promulguée par le chef de l’Etat, la loi s’appliquera dans les médias, l’édition ou la publicité.

La loi s’inscrit dans la dérive conservatrice du gouvernement du nationaliste Viktor Orbán, qui n’a eu de cesse de réduire les droits des personnes LGBTIQ+ en Hongrie. Avant l’arrivé au pouvoir de son parti, la Fidesz, le pays était plutôt progressiste : l'homosexualité y avait été dépénalisée dès le début des années 1960 et l'union civile entre conjoints de même sexe reconnue dès 1996.

Amnesty International dénonce une loi "homophobe et transphobe" qui "stigmatise davantage les personnes LGBTIQ+, les exposant à une discrimination accrue dans un environnement déjà hostile à leur égard". Le 22 juin, 14 pays de l'UE ont exprimé leur "prfonde inquiétude" pour l'adoption de la loi, accusée de "violer la liberté d'expression sous prétexte de protéger les enfants".

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail chaque jeudi


Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet