“Kiev fait une proposition indécente à l’UE”

Publié le 12 décembre 2013 à 10:59

Cover

“L’Ukraine demande une aide financière à l’UE à hauteur d’environ 20 milliards d’euros”, pour pouvoir signer l’accord d’association avec l’Union, que le président ukrainien Viktor Ianoukovitch avait refusé lors du sommet de Vilnius, le 28 et 29 novembre, rapporte Die Welt. Le premier ministre ukrainien Mykola Azarov a expliqué que “cette affaire pourrait être résolue grâce à une offre d’aide financière”.

“Ianoukovitch tente de noyer le poisson pour ne pas admettre sa seule responsabilité pour l’actuelle situation politique” de son pays, juge, d’après Die Welt, le gouvernement allemand. Dans son commentairele journal s’en prend à “Ianoukovitch, ce roublard”:

Depuis longtemps Viktor Ianoukovitch essaie d’atténuer la misère financière en cherchant de nouveau donateurs, qui sont assez idiots pour se faire avoir par ses tricheries. Si Bruxelles aide le pays avec 20 milliards d’euros, Ianoukovitch finirait éventuellement par signer l’accord d’association avec l’Union européenne, dit-il. Cette requête est audacieuse. Elle équivaut à l’inpértinence d’un homme à qui l’on offre une Porsche et qui ne l’accepte seulement à condition qu’on lui construise un villa en plus. Si l’Union verse les 20 millliards d’euros, Kiev ferait résonner très rapidement une nouvelle demande de cash. Compter sur Viktor Ianoukovitch est aussi sur que de compter sur une vague de chaleur en plein hiver ukrainien.

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail chaque jeudi

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet