“La chancellerie acquitte les services secrets allemands”

Publié le 26 juillet 2013 à 08:34

Cover

Sept semaines après les premières révélations de l’ancien agent de la NSA Edward Snowden, le directeur de la chancellerie, Ronald Pofalla (qui a rang de ministre), a déclaré le 25 juillet devant une commission parlementaire que les services secrets allemands ont respecté le droit et la loi en faisant leur travail.
“La protection des données était assurée à 100 % et [l’Allemagne] n’a pas communiqué des millions de données aux services secrets américains”, a assuré le ministre devant les députés.
Il avait lui-même demandé à être entendu par cette commission, explique le Tagesspiegel, après les accusations de l’hebdomadaire Der Spiegel et du quotidien Bild, selon lesquelles le gouvernement allemand a collaboré avec la NSA et a été informé du programme d’espionnage PRISM dès 2011.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet