Süddeutsche Zeitung du 10 septembre 2009.

La politique d'asile européenne remise en cause

Publié le 10 septembre 2009 à 15:08
Süddeutsche Zeitung du 10 septembre 2009.

Cover

Décision sans précédent, la Cour constitutionnelle allemande a stoppé, mercredi 9 septembre, le renvoi d'un demandeur d'asile irakien en Grèce. En vertu du règlement Dublin II, c'est le pays par lequel un immigré entre dans l'Union européenne qui est responsable de sa demande d'asile. Mais la Grèce, comme d’autres pays aux frontières extérieures de l'Union, est confrontée à l'arrivée sur son territoire de nombreux réfugiés. "Le traitement scandaleux qu'Athènes leur inflige est bien documenté", juge la Süddeutsche Zeitung. "La Cour a raison de freiner les expulsions aveugles" vers ces pays tiers dits "sûrs". Si cette décision fait jurisprudence, "l'Allemagne devra faire face à beaucoup plus de demandeurs d'asile", de même que les pays scandinaves. "Par cette aide inattendue [… ], les pays du sud pourraient obtenir satisfaction sur une revendication ancienne : plus de solidarité en Europe." La SZ reproche toutefois à la Grèce d'exercer une sorte de chantage auprès des autres pays de l'UE, "par sa politique de rigueur et de négligence à l'égard les réfugiés".

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’abonnement et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet