Les députés britanniques ont adopté en première lecture le 14 septembre une loi qui contredit en partie les engagements pris par le Royaume-Uni dans l’accord de retrait de l’Union européenne signé par le Premier ministre Boris Johnson en janvier.

Critiqué de toute parts, y compris dans les rangs de son propre Parti conservateur car il contrevient à un traité international, le texte devra être discuté et pourra être amendé avant son adoption définitive. La perspective d’un accord global sur la relation future entre Londres et l’UE d’ici le 31 octobre semble ainsi s’éloigner.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet