Espagne

“Le nouveau parti qui menace de mettre un terme au bipartisme et de gagner les élections”

Publié le 3 novembre 2014 à 12:03

Cover

A un an des élections législatives en Espagne, le nouveau parti Podemos (“nous pouvons”), créé il y a huit mois, est donné favori dans un récent sondage publié par El País, avec 27,7% des intentions de vote, soit 1,5% de plus que les socialistes du PSOE et 7% de plus que le Parti populaire du Premier ministre Mariano Rajoy raconte Público.
Selon Público, la formation menée par Pablo Iglesias

a déjà provoqué un séisme sans précèdent sur la scène politique espagnole et elle présente les conditions nécessaires pour bouleverser l’échiquier politique.
Le quotidien lisboète souligne également que le succès de Podemos est dû principalement à sa capacité à savoir utiliser les erreurs des autres partis à son avantage. En effet,
42% [des sondés] estime que la réussite du parti de Iglesias se doit à la déception et à la désillusion des Espagnols envers les autres partis.
Selon les sociologues José Juan Toharia et José Pablo Ferrándiz, les partis majoritaires sont néanmoins encore capables de renverser la tendance. Ils ajoutent qu’il ne faut en aucun cas dévaloriser ce que ce mouvement est en train d’accomplir "une restructuration de l’échiquier politique national dont les conséquences sont imprévisibles".

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail chaque jeudi

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet