Dessin de presse Elections en Suède

Les anciens néonazis suédois vont au pouvoir

Publié le 21 septembre 2022 à 10:46

Marine Le Pen et Giorgia Meloni l’ont rêvé, Jimmie Åkesson l’a fait : les Démocrates de Suède, le parti d’extrême droite qu’il dirige, est devenu la deuxième force politique du pays, comme l’ont décidé les législatives du 11 septembre au terme d’une campagne marquée par les thèmes de la criminalité, l’immigration et de l’inflation.

Au terme d’un long décompte, c’est donc finalement la coalition conservatrice formée par les Démocrates de Suède, Modérés, Chrétiens-démocrates et Les Libéraux qui a émergé en tête avec 49,59 % des voix (176 sièges sur 349). Le rassemblement de gauche (Parti social-démocrate, Parti de gauche, Parti de l’environnement-Les Verts et Parti du centre) s’est incliné avec 48,87 % des voix (173 sièges).

Véritable vainqueur de l’élection, les Démocrates de Suède, a obtenu à lui seul 20,54 % des suffrages (73 sièges). Presque quarante ans après sa formation, l’ancien parti néonazi est donc devenu la première force de droite au sein du Riksdag suédois – et le deuxième parti du pays. Le conservateur Ulf Kristersson (Modérés, 19,10 %, 68 sièges) devrait mener l’exécutif, Åkesson restant pour l'heure, malgré son succès, considéré comme indésirable au gouvernement – même par ses propres alliés. La Première ministre Magdalena Andersson (Parti social-démocrate, 30,33 % des voix, 107 sièges) a, quant à elle, reconnu la victoire de ses adversaires et présenté sa démission.


Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail chaque jeudi


Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet