“Les islamistes répliquent en Algérie”

Publié le 17 janvier 2013 à 09:29

Cover

La France n’a pas confirmé la présence de ressortissants français ni la mort de l’un d’entre eux lors de l’assaut lancé le 16 janvier par un groupe armé se présentant comme la “katiba des Moulathamine” sur le site gazier d'In Amenas, à la frontière algérienne avec la Libye. Les assaillants se sont dits liés à Al Qaïda et ont réclamé la fin de l’intervention militaire française au Mali.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet