Dessin de presse Attentat djihadiste en France

Liberté d’expression

Publié le 19 octobre 2020 à 17:11

La France et l’Europe sont sous le choc après qu’un enseignant, Samuel Paty, 47 ans, a été assassiné près du collège où il enseignait, à Conflans-Sainte-Honorine, près de Paris, le 16 Octobre. Le meurtrier, un réfugié tchétchène de 18 ans, a décapité sa victime avec un couteau de boucher avant d’être poursuivi et abattu par la police.

Il avait revendiqué sur les réseaux sociaux le caractère djihadiste de l’attaque. Samuel Paty avait tenu un cours sur la liberté d’expression pendant lequel il avait montré les caricatures controversées de Mahomet publiées par le quotidien danois Jyllands-Posten en 2005 et à l'origine d'un déchaînement de violences depuis.

Catégories

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet