Territoires palestiniens

Meurtre d'un militant italien à Gaza

Publié le 15 avril 2011 à 10:37

Cover

"Restons humains", titre Il Manifesto en citant la phrase avec laquelle le célèbre activiste italien pro-palestinien Vittorio Arrigoni concluait ses notes de blog. Arrigoni, 36 ans, a été pris en otage par un groupe de salafistes radicaux - des islamistes opposés au Hamas - alors qu'il se rendait à Gaza. Il a été retrouvé pendu dans une maison de la ville de Gaza. Les salafistes avaient menacé de l'exécuter si le Hamas ne libérait pas leur chef détenu. Une vidéo montrant l'Italien battu, les yeux couverts d'un bandeau noir a été postée sur You Tube. Le quotidien communiste, pour lequel écrivait Arrigoni, rappelle qu'il était le seul Italien à Gaza en 2008 lorsque Israël entreprit une opération de bombardements particulièrement meurtrière. "Vittorio Arrigoni ne méritait pas d'être utilisé comme un objet de marchandage, il a toujours cru à la dignité de chaque personne, n'importe où dans le monde, à commencer par les Palestiniens. Nous ne pouvons que renvoyer à ses assassins sa sempiternelle exhortation".

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet