République tchèque

“Nous sommes mauvais en langue. Allons-nous supprimer le doublage?”

Publié le 7 octobre 2013 à 11:16

Cover

Entamé il y a quelques semaines par un groupe d’étudiants lycéens qui demandent davantage de programmes en version originale sous-titrée à la télévision publique, le débat sur le doublage à la télé a créé une véritable polémique nationale.
"Les Tchèques parlent le pire anglais de l’Union européenne", déplore Mladá Fronta Dnes qui rappelle qu’ils partagent avec les Espagnols la dernière place du classement de l’Eurobaromètre sur la maîtrise de l’anglais.
Le quotidien note que les étudiants ont trouvé un allié en la personne du ministre de l'Education, Dalibor Štys, qui a appelé la télévision publique à diffuser davantage de programmes éducatifs en anglais.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet