Dessin de presse Suspension de la Fidesz du groupe du PPE

Orbán part avec le magot

Publié le 10 mars 2021 à 12:13

Viktor Orbán : “Je n’ai pas besoin de toi pour ça !”

Le 3 mars la Fidesz, le parti nationaliste du Premier ministre hongrois Viktor Orbán, a annoncé le retrait de sa délégation du groupe du Parti populaire européen (PPE, conservateur). Un peu plus tôt le même jour, le même groupe du PPE avait adopté à 84 % des voix un amendment à son règlement intérieur permettant la suspension de l’adhésion d’une délégation entière.

La décision constitue une nouvelle étape dans le bras de fer qui oppose Orbán à sa famille politique au sein de l’UE et à la Commission européenne, en raison notamment des entorses croissantes à l’Etat de droit en Hongrie, et des accusations de malversations portant sur l’utilisation des fonds européens. Déjà suspendue du PPE pour deux ans, la Fidesz pourrait en être exclue lors de la prochaine réunion du parti.


Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail, chaque jeudi

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet