“Pas question de pleurer, pas question d’avoir peur”

Publié le 19 septembre 2013 à 08:34

Cover

C’est en citant ses vers qu’Eleftherotypia rend hommage au rappeur et militant antifasciste Pavlos Fyssas, tué dans la nuit du 17 au 18 septembre par un militant du parti d’extrême droite Aube Dorée.

Le quotidien parle d’un “crime politique” et rapporte que plusieurs milliers de personnes ont manifesté dans le quartier de Kerastini, au Pirée, où Fyssas, 34 ans, a été mortellement poignardé. La police est intervenue avec des gaz lacrymogènes et des canons à eau, et a interpellé 23 personnes.

Des manifestations ont eu lieu dans d’autres villes du pays, parallèlement à celles qui ont marqué une grève du secteur public contre les mises à pied des fonctionnaires.

Le gouvernement étudie par ailleurs les moyens de réprimer l’Aube Dorée, dont plusieurs députés sont poursuivis pour violence et dont les membres sont à l’origine de nombreuses attaques contre des immigrés.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet