Peur de manquer ?

Publié le 2 septembre 2013 à 15:29

La menace d’une action militaire en Syrie fait grimper le prix du pétrole sur les marchés européens et occidentaux alors que les traders craignent qu’une attaque ravive les tensions dans l’ensemble du Moyen-Orient.
Cependant, les données économiques encourageantes en Europe et en Chine, ainsi que la décision du président américain Barack Obama d’attendre la rentrée du Congrès le 9 septembre avant de décider d’une quelconque action militaire en Syrie, ont aidé à calmer les marchés.

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !