“Révolution anglaise à la Chambre des communes”

Publié le 10 juillet 2013 à 09:18

Cover

Le gouvernement britannique veut donner aux députés anglais de la Chambre des Communes le pouvoir d’invalider les lois qui n’auraient pas de liens avec l’Ecosse, le pays de Galles ou l’Irlande du Nord, écrit The Independent.

Le quotidien explique qu’en vertu de ces réformes institutionnelles, qui doivent être présentées au Parlement à l’automne

Les députés anglais auraient la possibilité de rejeter les lois dans des domaines dont les compétences sont décentralisées, comme l’éducation, la santé publique, le transport et l’environnement, même si celles-ci ont été votées par la majorité des députés de la Chambre des communes. Ce changement modifierait considérablement l’équilibre les pouvoir au sein du Parlement – et pourrait avoir pour conséquence pour un futur gouvernement Labour, qui se retrouverait dans l’incapacité de faire passer une loi importante sans le soutien des autres partis [puisqu’un grand nombre de députés Labour sont gallois ou écossais].
Aujourd’hui, tous les députés du Parlement britannique peuvent voter une loi affectant l’Angleterre alors que les députés anglais n’ont pas le même pouvoir sur sur les questions votées par les Parlements et assemblées nationales d’Ecosse, du pays de Galles et d’Irlande du Nord.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet