Opinion Journée mondiale de la liberté de la presse

Dmitry Mouratov, prix Nobel de la paix : “la propagande, c’est déjà la guerre"

C’est à l'occasion du Difference Day, événement tenu le 2 mai 2022 à Bruxelles, que Dmitry Mouratov, co-lauréat du prix Nobel de la paix, a prononcé ce discours. Le rédacteur en chef du journal d'opposition russe Novaïa Gazeta a été déclaré docteur honoris causa par la VUB/ULB à Bruxelles à l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse. La traduction et transcription a été réalisée par Difference Day.

Publié le 3 mai 2022 à 10:33

Comment se fait-il que, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, cette dernière et la vie sur la planète dépendent de la volonté d'un seul homme – le président de la Russie, qui a un bouton rouge dans la poche de sa veste, dans un attaché-case ou à côté de son bureau. Comment en sommes-nous arrivés à cet avenir brisé et son flot sans fin de réfugiés ? À ces exhumations tout aussi interminables de corps de civils ukrainiens ? Cela semble aujourd’hui assez évident. 

La réponse à cette question complexe et tragique est la destruction des médias indépendants et la répression des opposants politiques en Russie. Et, surtout, la propagande totale. J’ai été témoin de la façon dont une nation entière, notre nation au XXIe siècle, est devenue l'objet d'une expérience réussie d'irradiation par la propagande. En l'absence de médias indépendants, la propagande commence toujours à préparer la guerre. La propagande est la cuisine de la guerre, la propagande est la guerre elle-même. Cela commence par la militarisation des fêtes nationales, puis les informations sont remplacées par des émissions de propagande.

Ensuite, la thèse selon laquelle la vérité est nécessaire et sert les intérêts de l'État émerge. Si vous aimez votre patrie, vous aimez le gouvernement. L'église s’y met aussi, affirmant à tout bout de champ que tout pouvoir vient de Dieu. L'une de ces meilleures techniques de manipulations, c’est l'annonce permanente de types d'armes de plus en plus nouveaux qui terrifient le monde entier.

Ainsi, on apprend aux gens à s'habituer à la guerre, on leur parle de grandeur en évitant le bien-être.

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail chaque jeudi

Et à présent, l'apogée de ce parcours consiste à s'habituer progressivement à ce que les armes nucléaires ne soient, au final, pas si mauvaises – on peut parfois même songer à les utiliser. J'ai bien peur que nous ayons déjà beaucoup de talk-shows où le gagnant peut appuyer sur le bouton rouge. La propagande a plongé la Russie et l'Ukraine dans une inimitié qui durera des décennies. La Russie et une grande partie du monde. C'est une tragédie, mais il y a une tragédie encore plus grande.

Cette guerre a commencé en étant enregistrée sur des gadgets électroniques. Cette guerre se déroule dans un format numérique, et elle ne sera donc jamais oubliée. Cela signifie que jusqu'à la fin des temps, les moteurs de recherche à la lettre “M” livreront des photographies de Marioupol effacée de la surface de la terre. Que faire ? Que faire quand on se sent impuissant ? Aider les plus démunis, les réfugiés, les personnes âgées, les enfants. 

Le 15 mai 2022 se tiendra une vente aux enchères où Novaïa Gazeta et moi-même mettrons en vente la médaille d'or du prix Nobel de la paix 2021. Les gains de la vente iront aux réfugiés ukrainiens et à leurs enfants, dans tous les pays du monde où ils se trouvent. Pour cela, nous demandons l'aide de l'UNICEF. Les gens ont été privés de leur avenir et nous devons les aider à le récupérer. Il est trop tard pour sauver le passé.

Tout le monde, d'ailleurs, peut participer à cette vente aux enchères. Elle est organisée par la maison de vente aux enchères Heritage, et il sera possible d’y placer des objets chers à votre famille et des souvenirs personnels en tant que lots. Nous devons également nous rappeler que sans médias libres, il n'y a pas d'avenir. Par conséquent, la Journée de la liberté de la presse n'est plus une fête professionnelle, ce n'est pas une fête d'entreprise, c'est la journée de toute l'humanité. Si elle veut survivre, bien sûr.


Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet