Référendums en Suisse

“Trois ‘non’ qui claquent”

Publié le 25 novembre 2013 à 09:55

Cover

Les électeurs suisses ont voté non aux trois votations organisées le 24 novembre. Ils ont rejeté à 60,5% l’augmentation du prix de la vignette autoroutière, qui devait passer à 100 francs suisses (81,30 euros) contre 40 aujourd’hui.
58,5% des votants ont également rejeté une proposition de l’UDC (Union démocratique du centre, populiste de droite) visant à aligner les déductions fiscales des parents qui gardent eux-mêmes leurs enfants sur celles de ceux qui ont des frais de garde.
Enfin, 65,3% ont rejeté le plafonnement des salaires proposé par les jeunes socialistes. Le Temps estime que

les Suisses n’ont pas voulu introduire un contrôle étatique illusoire et incompatible avec l’esprit d’un Etat libéral.

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail, chaque jeudi

Cet article vous a intéressé ? Nous en sommes très heureux ! Il est en accès libre, car nous pensons qu’une information libre et indépendante est essentielle pour la démocratie. Mais ce droit n’est pas garanti pour toujours et l’indépendance a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à publier une information indépendante et multilingue à destination de tous les Européens. Découvrez nos offres d’adhésion et leurs avantages exclusifs, et devenez membre dès à présent de notre communauté !

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet