Près de 150 civils et un nombre imprécisé de militaires de part et d’autre ont été tués dans les affrontements qui opposent depuis le 27 septembre les forces armées de l’Azerbaïdjan et de l’Arménie dans et à proximité du Haut-Karabakh, une enclave revendiquée par Erevan située en territoire azéri.

La Russie et la Turquie, les puissances tutélaires respectives de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan, sont intervenues chacunes auprès de ces dernières pour faire baisser la tension et éviter d’être entraînées dans le conflit. Pour leur part, les représentants du “Groupe de Minsk”, qui mène les pourparlers de paix dans la région depuis le premier conflit (1992-94) au sein de l’OSCE, ont demandé un cessez-le-feu immédiat.

Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Voxeurop a besoin de vous. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet