Reportage photo Une île divisée
Pour payer ses études, Evita, 20 ans, travaille dans un bar situé contre le Mur, du côté sud de l'Île. Les bidons, barbelés et les maisons désertées créent l'ambiance de la terrasse.

Chypre, le dernier mur d’Europe

Chypre fait partie de l’Union européenne depuis 2004, pourtant l'île est divisée par une ligne verte qui sépare cet Etat en deux et sa capitale, Nicosie, est traversée par un mur.
Reportage photo de Franck Bessiere dans le seul Etat membre qui subit une occupation étrangère.

Publié le 17 juin 2021 à 16:45
Franck Bessière| Hans Lucas  | Pour payer ses études, Evita, 20 ans, travaille dans un bar situé contre le Mur, du côté sud de l'Île. Les bidons, barbelés et les maisons désertées créent l'ambiance de la terrasse.

Si Chypre est bien entrée dans l'Union européenne en 2004,  l'île reste séparée en deux par une "ligne verte" longue de 180 kilomètres et sous contrôle des Nations Unies. C'est le seul Etat membre à subir une occupation étrangère, et Nicosie – Lefkosia en turc – la seule capitale en Europe encore divisée par un mur. 

Seule la République de Chypre (au sud) est reconnue par la communauté internationale alors que la partie nord, occupée par l'armée turque qui y a stationné plus de 30 000 militaires, n'est reconnue par aucun pays, excepté par la Turquie. Les Chypriotes turcs qui y vivent ont pourtant un passeport européen et le droit de vote aux élections européennes. C'est d'ailleurs en 2019 que le premier député chypriote turc, Niyazi Kizilyurek, a été élu au Parlement Européen.

Du côté du développement économique, les différences aussi sont grandes : la République de Chypre a reçu énormément de fonds européens pour améliorer les infrastructures, les routes, les usines de traitements des eaux et de recyclage des déchets. De son côté, la partie nord de l'île vit sous perfusion financière et politique d'Ankara, et est en voie de “Turquisation”,  symbolisée par le discours du président turc Recep Tayyp Erdoğan le 15 novembre 2020 dans la ville fantôme de Varosha, où il a  préconisé la création de deux Etats à Chypre. 

Sous la direction de Constance Decorde.

Cliquez sur une photo pour lancer le diaporama.

Le meilleur du journalisme européen dans votre boîte mail chaque jeudi


Média, entreprise ou organisation: découvrez notre offre de services éditoriaux sur-mesure et de traduction multilingue.

Soutenez le journalisme européen indépendant

La démocratie européenne a besoin de médias indépendants. Rejoignez notre communauté !

sur le même sujet